evaluer prix site de niche

Comment évaluer le prix d’un site de niche ?

Si tu t’apprêtes à lire cet article, c’est que tu es certainement quelque peu désemparé.e lorsque l’on te parle de l’évaluation du prix d’un site internet. 

Je ne te cache pas que c’est une thématique difficile à appréhender et que celle-ci revêt une dimension toute particulière lorsque l’on gravite dans le milieu du webmastering et du webmarketing. 

C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger ce dossier qui devrait grandement t’aider à affûter ton regard sur la qualité intrinsèque d’un site de niche… et sa valeur possible ! 

Pour faire estimer un site t’appartenant, tu peux utiliser notre outil gratuit développé à cet usage : estimer le prix de mon site internet.

Estimer la valeur des choses

Que l’on souhaite acheter ou vendre un site internet, dans les deux cas, nous avons le devoir de connaître la valeur de ce site. Soit parce qu’il serait dommage de sous évaluer son propre site et ainsi vendre à perte, soit, au contraire, parce qu’il serait malvenu d’acheter un site internet à un prix de vente exorbitant.

Je ne t’apprends rien n’est-ce pas ? Dans le commerce, tout produit à une valeur et il s’agit d’être en capacité d’estimer cette dernière.

Et, concernant la valeur d’un site internet, celle-ci est beaucoup plus délicate à estimer que celle d’un produit matériel que l’on peut toucher de ses propres mains pour constater l’état et l’usure de ce dernier. 

Un site internet, un produit pas comme les autres

Un site internet n’est, bien sûr, pas un produit comme les autres. Il y a les choses que l’on voit en surface, tel que le design ou encore le contenu rédactionnel du site.

Et puis, il y a les choses que l’on ne voit pas. Et là, les choses se gâtent. Sans un œil averti et une certaine expertise, ce qu’un bon courtier est par exemple censé t’apporter, il te sera, en effet, impossible d’estimer la valeur intrinsèque d’un site internet.

Je vais donc passer en revue, ci-après, les points les plus essentiels qu’il faut retenir dans l’objectif d’une évaluation correcte, au prix du marché, d’un site de niche.

La partie visible d’un site de niche

Le design d’un site internet, c’est la vitrine d’une boutique…

Le design d’un site internet n’est peut-être pas le premier critère à prendre en compte lorsque l’on s’apprête à acheter ou vendre un site de niche, toutefois, c’est bel et bien celui que l’on voit en premier. Si ce critère n’est pas aussi important qu’on pourrait le penser, il peut être néanmoins rédhibitoire. 

Mais qu’entendons-nous par design d’un site ? Est-ce une question de template, donc de coloris usités ou encore de polices auxquelles le webmaster a eu recours ? En fait, lorsqu’on parle de design d’un site internet, il s’agit avant tout de considération un peu plus technique que cela. 

Le design, c’est une question de goût de toute manière, n’est-ce pas… car, évidemment, un design plaira à certains et ne plaira pas à d’autres. Alors, à moins de proposer à la vente un site moche qui ferait fuir, à la simple vue de ce dernier, tout acheteur potentiel, ce n’est pas vraiment de cela qu’il s’agit lorsque l’on parle de design d’un site internet.

Mais alors, quels sont les éléments essentiels relatifs au design d’un site, te demandes-tu ? C’est ce que nous allons voir ensemble ci-après…

L’expérience utilisateur ou UX

L’expérience utilisateur est un terme plus générique qui permet de déterminer si le site internet est agréable à visiter. Les internautes se sentent-ils bien sur le site ? Ont-ils envie d’y rester ? 

Comment se passe la navigation de l’internaute ? Ce dernier est-il bien guidé tout au long de la visite du site et trouve-t-il l’information qu’il cherche facilement ? Le menu du site est-il smart et friendly ? 

D’autre part, sera-t-il facile pour le futur propriétaire du site d’ajouter du contenu frais via la création de nouvelles pages ou articles ? Note que ce paramètre-ci est en rapport étroit avec le choix du template.

Enfin, le site offre-t-il pleine confiance aux visiteurs et leur donne-t-il ainsi l’envie d’acheter ? Un site doit absolument être sécurisé en https de nos jours si l’on veut inciter les internautes à acheter. Ce facteur est d’autant plus important que le site boutique que tu t’apprêtes à vendre ou acheter ne possède pas la e-réputation d’un Amazon ou du site Fnac, cela va de soi.

Le Mobile Responsive 

Quid de l’apparence du site sur mobile ? Voilà un autre critère fondamental concernant le design général d’un site qu’il te faudra absolument prendre en compte.

Tu n’es pas sans savoir que de plus en plus d’internautes surfent sur le net en passant par leur mobile, leur tablette ou autre lap top et de moins en moins par un ordinateur de bureau de type desktop. 

Aussi, c’est pourquoi ce critère est important à prendre en compte. Fais donc en sorte que le site que tu t’apprêtes à acheter ou à vendre soit « Mobile responsive ».  Un site qui n’est pas responsive design est doublement pénalisé. D’une part, car l’on passe à côté d’un important trafic en se privant d’une certaine catégorie d’internautes, d’autre part, car Google te positionnera moins bien dans les SERPS à partir de ce dit constat.

Le contenu d’un site de niche

Le contenu d’un site internet, c’est un peu le noyau du site. Un site sans réel contenu n’a, en effet, que peu de valeur ajoutée, non seulement auprès des internautes mais surtout auprès de Google.

Est-ce encore nécessaire de te rappeler combien cela est mal vu des yeux de Google de mettre en ligne un site internet qui ne propose aucun véritable contenu ?

Mais qu’entendons-nous par du véritable contenu ? Un bon contenu, c’est donc avant tout un contenu unique, comme nous venons de le voir…

A ce titre, tout propriétaire de site internet qui regorgerait de contenu dupliqué ne devrait même pas avoir dans l’idée de mettre en vente sur le marché des sites cet ersatz de site, tout simplement car cela serait un cuisant échec. 

Proposer du contenu unique et non du plagiat, c’est la base. Des outils tels que Copyscape, qui est une référence en la matière, te permettra de détecter si le contenu du site que tu projettes d’acquérir est dupliqué ou non.

Partant du principe que ledit site propose aux internautes du contenu unique, cela ne suffit pas, pour autant, pour affirmer haut et fort que celui-ci est exempt de reproche.

Le contenu devra être qualitatif pour que ce dernier rentre dans les petits papiers de Google. Pour rappel, c’est Google qui estime si un site a de la valeur ou non, n’oublie jamais cela !

Dans les faits, cela transparait tout d’abord par une longueur suffisante d’article, d’au moins 1 000 mots. C’est ma propre estimation, mais je ne pense pas être loin de la vérité lorsque j’affirme cela.

A titre de comparaison, les sites contenant des articles de 300 mots ne sont, bien souvent, que des sites sans réel intérêt ou de vulgaires plagiats.

L’autorité d’un site de niche

L’autorité d’un site de niche passe par plusieurs critères. Tu dois certainement savoir que Google détermine l’autorité d’un site à partir d’un algorithme très élaboré.

Aussi, un site qui ne montrerait pas pate blanche à Google partirait d’emblée avec un handicap… et je ne parle pas ici d’éventuelles pénalités, autre vaste sujet dont nous parlerons plus tard.

Identité du propriétaire du site

Si tu t’apprêtes à acheter un site de niche, commence donc par regarder si la page des mentions spéciales est bien présente. Également, prend deux minutes pour voir si les pages Contact ou « Qui sommes-nous ? » sont accessibles à tous.

Présence sur les réseaux sociaux

Un autre facteur qui détermine l’autorité d’un site, c’est la présence sur les réseaux sociaux de la marque ou du dit site. Aujourd’hui, si tu n’es pas sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou encore Linkedin, pour ne citer que ces réseaux-là, tu n’exploites qu’à moitié le potentiel d’internet.

Marque déposée à l’INPI ?

Dans le même ordre d’idée, pour estimer la valeur d’un site, il est nécessaire de déterminer si le nom de domaine, ou la marque en tant que telle, que le site est censé représenter, ont été déposés auprès de l’INPI qui n’est, ni plus ni mois que l’Institut National de la Propriété Industrielle.

Le nom de domaine

Concernant le nom de domaine, tu devras évaluer celui-ci de fond en comble. Des questions telles que « Ce site a-t-il été construit à partir d’un nom de domaine expiré ? » ou encore « Est-ce un nom de domaine Branding ou EMD ? » seront les bienvenues. A toi d’y répondre en enquêtant.

Pour information, si tu ne le sais pas encore, un nom de domaine de type EMD est un nom de domaine qui contient le mot clé principal dans le nom de domaine. Exemple : Hotels.com.

A l’inverse, un nom de domaine de type Branding s’apparente plutôt -restons dans le domaine de la réservation de voyage pour ce nouvel exemple- à un nom de domaine de type Lastminute.com.

Le nom de domaine est-il facile à retenir ? N’est-il pas trop long ? Possède-t-il des tirets dans son url ?… Voilà encore des questions à se poser concernant ce facteur qui sera plus ou moins déterminant selon.

Et c’est tout ? …

Tout ce dont je viens de te parler n’est qu’une partie infime des éléments à prendre en compte lorsque l’on souhaite évaluer la valeur réelle d’un site de niche. En fait, ce que nous venons de survoler ici, c’est tout ce qui a trait à la partie visible de l’iceberg. 

Nous verrons ensemble, très prochainement, les facteurs qui agissent en profondeur, de manière beaucoup plus insidieuse. Ceux-ci ont un impact majeur sur l’évaluation d’un site de niche. C’est pourquoi ils ne peuvent être négligés, d’autant qu’ils sont très nombreux… c’est la partie invisible d’un site de niche.

Nous aborderons notamment le SEO à travers ce qu’on appelle trivialement, le « On site » et le « Off site », ainsi que toute la partie analytique d’un site de niche qui sera passée au crible.

Des outils tels que Search console, SEMRUSH ou encore AHREFS, pour ne citer que ces outils-ci, apparaitront alors au grand jour comme d’une utilité publique dans le cadre de l’évaluation d’un site de niche.

Puis, dans une autre partie, nous mettrons en lumière le sujet délicat relatif aux finances. Les revenus générés par un site de niche, les frais éventuels issus de la publicité, ceux inévitables issus de l’hébergement, de l’achat du nom de domaine… devront être mis à jour. Les statistiques de conversion, le trafic internet seront également des éléments dont il nous faudra parler.

Il y a donc encore énormément de choses à voir ensemble. Voilà pourquoi j’ai jugé utile de séparer ce dossier en plusieurs parties. Je pense que tu as trouvé de l’intérêt à lire cet article et espère donc te retrouver dans la prochaine partie où nous allons monter à un niveau d’expertise supérieur. 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sais-tu combien pourrait valoir ton site à la vente ?