💵 Comment financer un achat de business digital (actif ou société) ?

Tu as trouvé le bon deal, le bon site à acheter.

L’audit s’est bien passé.

Reste à trouver le meilleur moyen de financer tout cela !

Arf.

Non.

Je reprends.

Pour faciliter une transaction, tu devrais avoir répondu à la question du financement AVANT même d’avoir entamer les discussions sur le rachat.

Pourquoi ?

Car tes chances de “remporter” une négociation sur un dossier avec plusieurs acheteurs ou acheteuses déjà en discussion seront d’autant plus importantes si TU es la personne la plus rapide et efficace dans l’obtention et le déblocage des fonds.

Ou à minima, la plus précise sur le déroulement futur de ces étapes.

La question du financement est donc un élément clé.

Et je te propose donc aujourd’hui de faire un tour d’horizon des options de financement les plus ‘“classiques” et les plus souvent observées sur DotMarket quand il s’agit d’acheter un actif digital.

Une pierre 2 coups puisque la question de la semaine de Steven reposait justement sur la meilleure façon de financer l’achat d’un site web quand on ne dispose pas déjà des fonds nécessaires.

Dans un prochain article, pour compléter cette analyse, j’aborderai la question des types de rachat (total, partiel, via LBO ou earn-out) possibles, qu’il est intéressant également d’étudier afin de pouvoir proposer le “montage” idéal dans ta proposition de rachat.

Le financement “en cash” !

Simple et efficace, c’est aussi le plus rapide. Tu disposes des liquidités nécessaires, tu les débloques, le site est à toi. En général applicable sur des sites allant de quelques centaines à quelques dizaines de milliers d’euros, plus rarement au delà de 100 000.

Disposer des liquidités est LE meilleur moyen d’obtenir un “closing” rapide avec un vendeur, surtout si celui-ci est pressé de conclure. 

Tu as (logiquement) 100% de chance de gagner face à un acheteur devant emprunter, et tu pourrais même remporter le deal à un prix légèrement plus intéressant que celui demandé initialement si ton offre est “la seule” à pouvoir être financée en direct.

Le financement via un emprunt bancaire “classique”

J’espère pour toi que ton contact au sein de la banque connaît BIEN ta société, ton activité et encore mieux, le domaine du digital ! Si c’est le cas, tu ne devrais pas avoir de mal à obtenir des sommes allant de quelques dizaines à quelques centaines de milliers d’euros pour du rachat d’actif.

Il est cependant rare que les fonds soient disponibles “rapidement”. Compter au bas mot 1.5 à 2 mois (donnée estimée sur la base des deals observés sur DotMarket, à prendre donc avec des pincettes) pour libérer les fonds.

Le financement via un site d’emprunt

La montée en puissance de sites comme Mansa ou October n’est pas liée au hasard ! Face au besoin souvent “urgent” de fonds, ces acteurs permettent d’obtenir des accords de prêt bien plus rapides que des organismes bancaires “classiques” pour des emprunts allant jusqu’à 10 000 euros pour Mansa, et de 30 000 à 5 000 000 d’euros pour October.eu.

Attention cependant, les “conditions” d’accès à ces prêts “simplifiés” sont très strictes et finalement pas si “accessibles” que cela pour la plupart des éditeurs de sites…

Le financement via une “levée” de fonds

Plus adapté à un rachat de société, ce type de financement consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital social d’une société. Ces investisseurs apportent de l’argent à la société en contrepartie d’une prise de participation dans son capital social (source).

Cette approche de financement requiert généralement une activité déjà établie avec un “historique” financier solide. Si les histoires de levées de fonds “sur la base d’un powerpoint” existent, pars du principe qu’il y a peu de chance qu’on te donne de l’argent sur une présentation liée au rachat d’un business en ligne existant 😉 .

En savoir plus sur les procédés de levée de fonds.

Le financement par le biais de subventions

Plus rare mais pas impossible… L’obtention de fonds subventionnés peut permettre à certaines entreprises, sur certains rachats bien précis, de réaliser des opérations très intéressantes en débloquant des fonds d’organismes tels que la BPI.

Leur site reste ta meilleure source d’information, mais n’hésite pas à contacter la BPI la plus proche de chez toi pour affiner ta recherche. La plupart des dispositifs “publics” sont en effet orientés “création”, il faut un peu creuser pour obtenir les informations et conditions liées à de la reprise 😉 !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sais-tu combien pourrait valoir ton site à la vente ?